Région Bourgogne-Franche-Comté
4 square Castan, CS 51857
25031 Besançon cedex
Tél: 03 81 61 61 61
Fax: 03 81 83 12 92

Le portail économique régional
au service des entreprises

La mise en place d'un SME dans une entreprise

Source : Chambre de commerce et d'industrie de Paris - inforeg
Date de mise à jour: 24 août 2008

Pourquoi mettre en place un SME ?

Qu'est-ce qu'un SME ?

Le SME est un système de management qui permet d'améliorer en continu ses performances environnementales.

Il se traduit par un travail portant sur la gestion de l'environnement, le processus de production, la communication interne et externe. Il inclut la structure organisationnelle, les activités de planification, responsabilités, pratiques, procédures, procédés et ressources pour élaborer, mettre en oeuvre, réaliser, passer en revue et maintenir une politique environnementale.
Source: §2.1. de la norme ISO 14050, Management environnemental – Vocabulaire.

Qui peut mettre en place un SME ?

Toute entreprise peut mettre en place un système de management de l'environnement. Ce n'est pas réservé aux grandes entreprises.

Il est conseillé de faire appel à un bureau d'études spécialisé pour mener un audit et mettre en place le système de management au sein de l'entreprise. Le recours à une société extérieure doit être limité à l'élaboration technique du système de management environnemental, la société ne peut pas se substituer totalement à l'entreprise.

Les bénéfices pour l'entreprise

Pour l'entreprise, le management environnemental permet notamment de maîtriser les coûts, d'intégrer les contraintes réglementaires, de satisfaire la demande des clients, d'améliorer l'image de l'entreprise, de mobiliser le personnel.

Maîtriser les coûts

  • réduction des quantités de déchets à faire traiter,
  • optimisation des consommations de matières premières,
  • diminution des consommations d'eau, d'énergie et de matières premières,
  • diminution des taxes et redevances en matière environnementale,
  • négociation du prix des assurances (et des garanties financières pour les ICPE),
  • garantie de la valeur patrimoniale de l'entreprise.

Intégrer les contraintes réglementaires

  • mise en conformité réglementaire (le non respect de la réglementation environnementale peut entraîner de lourdes sanctions financières, ainsi que la responsabilité pénale et civile du chef d'entreprise),
  • anticipation de l'évolution de la réglementation,
  • diminution des risques de fermeture administrative de l'entreprise

Satisfaire la demande des clients

  • répondre à la demande "verte" des clients et donneurs d'ordre,
  • augmenter la compétitivité (par amélioration de l'image de l'entreprise et des produits, la baisse des coûts, etc),
  • conquérir de nouveaux clients et nouveaux marchés.

Améliorer l'image de l'entreprise

  • i nstauration d'une relation de confiance avec les actionnaires, les banques, les assurances,
  • démonstration de l'engagement en tant qu'entreprise citoyenne notamment auprès des riverains, de la collectivité, des associations, des autorités, etc.

Mobiliser le personnel de l'entreprise

  • diminution des risques pour les salariés,
  • motivation et mobilisation de l'ensemble du personnel autour d'un projet fédérateur.

Les coûts

Les coûts de la mise en oeuvre

Il est difficile d'évaluer et de généraliser le coût de mise en place d'un SME, car il dépend de nombreux paramètres, notamment :

  • le recours ou non à un consultant extérieur,
  • la taille de l'entreprise, l'appartenance ou non à un groupe,
  • la complexité des process de l'entreprise,
  • la mise en place ou non d'un système d'assurance qualité.
 

Mini en K€

Moyenne en K€

Maxi en K€

Analyse environnementale

4,3

8

12

Mise en place du SME

13,5

22

28

Certification

5

12,5

30

TOTAL

22,8

42,5

70

Source : Environormes 2005.

Les coûts de fonctionnement

Un SME s'entretient puisqu'il répond au principe d'amélioration continue. Le SME doit donc être périodiquement contrôlé et modifié par l'entreprise elle-même.

On constate généralement que les coûts de fonctionnement se rapprochent du salaire annuel d'un cadre moyen.
Sources : Environormes 2005


Le SME peut être certifié. Dans ce cas, il doit être contrôlé annuellement par l'organisme certificateur afin de vérifier s'il satisfait toujours à la norme de référence. Ce coût de maintenance varie également selon la taille de l'entreprise.

Il faut compter en moyenne 1000 € la journée sachant que l'audit de maintenance dure 4 à 6 jours pour une PME/PMI.


Selon l'organisation internationale de normalisation, plus de 60 % des 500 entreprises interrogées en 2000 sur leur expérience de mise en oeuvre de SME ont souligné un retour sur investissement de moins de 12 mois.

Les aides à la mise en place d'un SME

Il existe diverses aides financières < ../../management/aides-taxes/index.htm pour assister l'entreprise dans la mise en place d'un SME :

  • Etudes préliminaires à la mise en place d'un SME
  • Pré-conseil Technologique (PCT)
  • Programme d'Action Communautaire pour l'Environnement (PACE)